Call Of Duty Advanced Warfare

Jeux Video - Playstation 3 - Jeux Quantité disponible: 3 19.95$*

Synopsis de la campagne

En 2054, Jack Mitchell (Troy Baker), engagé chez les Marines, est envoyé avec tout un contingent à Séoul en Corée du Sud à la suite d'une attaque de la Corée du Nord. Lors de la mission, il a pour objectif d'implanter un explosif dans une tourelle anti aérienne. Mais son compagnon d'arme Will Irons meurt à cause de l'explosion de la bombe. Mitchell s'en sort mais perd son bras à la suite d'une retombé de projectiles.

Aux funérailles, le père de Will, Jonathan Irons (interprété par Kevin Spacey), offre une seconde chance à Mitchell en lui proposant une place au sein de sa société militaire privée, Atlas. Mitchell accepte et se voit greffer un bras bionique. Il prend part alors aux conflits que la société se charge de régler avec son nouvel allié Gideon, notamment au Nigeria à Lagos où l'équipe doit sauver le premier ministre nigérian et retrouver un docteur en technologie, qui détient des informations cruciales sur une attaque terroriste de grande ampleur. Quelques mois plus tard, en 2055, ce groupe terroriste anti-technologie, nommé KVA et dirigé par un certain Hadès, mène son attaque massive sur les centrales nucléaires du monde entier. Atlas ne parvient pas à enrayer l'attaque à Seattle et des dizaines de villes sombrent sous les accidents nucléaires. Les gouvernements sont grandement affaiblis.

Quatre ans plus tard, en 2059, Atlas est devenu la première société au monde, en fournissant des vivres, des soins, et des forces armées aux plus grands gouvernements de la planète. Après ces quatre années de traque, Atlas parvient à retrouver la trace du leader de la KVA en Grèce à Santorin. L'opération est un succès grâce à Mitchell qui parvient à trancher la gorge du chef du KVA avec sa coéquipière Ilona. Mais avant de mourir, Hadès leur confie des données mystérieuses concernant Jonathan Irons. Dans ces données, qu'ils consultent avec Gideon, il découvre que le docteur sauvé au Nigeria n'est jamais revenu aux États-Unis : après avoir parlé de l'attaque du KVA à Irons, il est exécuté sur le champ, Irons y voyant une opportunité immense de renforcer son pouvoir grâce à sa société. Mais ils sont remarqués : Mitchell et Ilona doivent donc fuir, Gideon ayant, quant à lui, décidé de rester dans les rangs d'Atlas malgré les révélations.

Durant leur fuite, ils sont aidés par l'ancien sergent de Mitchell, Cormack, qui est le chef de l'unité secrète Sentinel, ainsi que son allié Knox. Cette dernière est chargée de la protection du territoire américain. Ils découvrent lors d'une mission à Bangkok que la société Atlas a pour but de mener une attaque à grande échelle sur les États-Unis, grâce à une arme bactériologique : Manticore. En réussissant à intercepter une cargaison en Antarctique, grâce à Gideon qui avait décidé de s'allier à Sentinel (il expliquera à ses deux anciens collègues qu'il était resté à Atlas dans le but de trouver des réponses par lui-même), l'équipe découvrent qu'il s'agit d'un virus intelligent, portant des caractéristiques identiques au jeu Resident Evil 5 (Uroboros) : si l'ADN de la personne infectée n'est pas dans la base de données d'Atlas, elle est tuée en quelques secondes.

L'équipe Sentinel est alors envoyée en Bulgarie pour empêcher la fabrication du Manticore et son déploiement. Mais malgré leurs efforts, l'assaut est tout de même prêt à être mené, et afin de prévenir le monde de la puissance d'Atlas, Irons lance un assaut sur San Francisco, ce qui mène à la destruction du Golden Gate Bridge. L'armée américaine décide alors d'en finir : ayant identifié le lieu de lancement à la Nouvelle-Bagdad, ils lancent un assaut pour empêcher le lancement du missile qui infectera une dizaine de grandes villes américaines, provoquant des millions de victimes. Mais durant l'assaut de la Nouvelle Bagdad, Irons lance des drones qui sont en réalité Manticore, ces derniers explosent et libère des nuages de gaz, tuant Knox ainsi que l'armée américaine sur place. Mitchell, Gideon, Ilona, immunisés au virus car anciens employés d'Atlas, sont capturés et faits prisonniers dans une prison d'Atlas avec Cormack, où ils découvrent que des milliers d'innocents ont servi de cobayes humains pour le développement de Manticore.

Irons rencontre personnellement l'équipe. Cormack est blessé mortellement par balle par Irons, tandis que Mitchell perd l'usage de son bras bionique à cause de violents coups de barre de métal. Gideon et Ilona parviennent à se délivrer, et ils réussissent à s'évader de la prison. Cependant, le lancement du missile est imminent, et Cormack meurt de sa blessure en arrivant à la base de Sentinel. Une attaque ultime est menée au centre de lancement. Gideon et Mitchell, armés de lourdes armures Goliaths, parviennent in extremis à empêcher le lancement du missile en détruisant ses réacteurs. Dans leur fuite du complexe, ils cherchent à retrouver Irons, mais ce dernier parvient à immobiliser leurs exosquelettes, mais décide de ne pas tuer les deux protagonistes et tente alors de s'échapper. Mitchell parvient à retirer son exosquelette et rattrape Irons. Mais à la suite d'un saut, les deux protagonistes sont suspendus dans le vide, Irons étant accroché au bras bionique de Mitchell. Ce dernier sort alors son couteau et ampute son bras bionique, faisant tomber Irons qui le suppliait de le faire remonter. Mitchell est ensuite remonté par Gideon et dit que ceci n'est que le début, et que la guerre contre Atlas est loin d'être terminée.